Lien entre le corps et l’esprit : PartenaireSanté fait le lien entre la maladie chronique et la santé mentale

« Ce qui se passe dans le corps a un effet indélébile sur l’esprit. »

Dans cet énoncé, Eileen Dooley, chef de la direction de PartenaireSanté établit une corrélation évidente entre la maladie chronique et son effet sur la santé mentale.

Des statistiques démontrent ce lien entre le corps et l’esprit. Par exemple, 42 % des Canadiens qui reçoivent un diagnostic de cancer font une dépression. Ou encore, la dépression augmente le risque de mortalité de 30 % chez les personnes diabétiques. Pensons aussi aux personnes qui survivent à une crise cardiaque : le risque de décès dans les six mois suivant la crise est de 3 à 4 fois plus élevé chez les personnes atteintes de dépression que chez les autres. Enfin, de 7,7 à 15,4 millions de Canadiens touchés par une maladie grave ou chronique souffriront d’une dépression liée à leur maladie.

Citons en outre les mauvaises habitudes de vie liées à la dépression, comme le tabagisme, la consommation excessive d’alcool, la mauvaise alimentation et le manque d’exercice, qui peuvent aussi contribuer à aggraver les symptômes physiques.

Publié récemment par PartenaireSanté, le Rapport sur les maladies chroniques et la santé mentale présente ces statistiques alarmantes et d’autres encore pour faire ressortir le lien entre les maladies physiques et mentales. Environ 87 % des Canadiens risquent d’être atteints d’une maladie grave ou chronique au cours de leur vie. Les 16 organismes de bienfaisance membres de PartenaireSanté offrent donc des ressources et des services essentiels pour répondre aux besoins des personnes aux prises avec une maladie grave ou chronique, mais également avec la dépression.

« Les troubles mentaux peuvent aggraver les symptômes physiques d’une maladie chronique et nuire au rétablissement ainsi qu’aux soins autoadministrés si importants pour la santé physique, indique Mme Dooley. Notre rapport ainsi que les travaux réalisés par nos membres démontrent le rôle vital que le bien-être psychologique joue dans l’attitude des gens et leur capacité à gérer leurs soins et à surmonter les difficultés liées à la maladie chronique. »

C’est grâce à un tel soutien que Nigel van Loan et sa femme Patricia atteinte de sclérose latérale amyotrophique (SLA) ont pu composer avec une maladie terminale. « Devant une telle maladie, toute aide affective sera utile à la plupart des gens. Ils ont besoin de ce soutien mental. Patricia disait qu’elle ne savait pas comment vivre avec la SLA sans devenir folle. » Découvrez l’histoire de Nigel et Patricia à jesuislapreuvevivante.ca.

Les organismes membres de PartenaireSanté offrent de nombreux programmes de santé mentale et mécanismes de soutien pour aider les personnes comme Patricia van Loan à bénéficier de la meilleure qualité de vie possible. Selon le rapport de PartenaireSanté, des études révèlent que le traitement approprié de la dépression chez les patients atteints de cancer a des conséquences favorables sur le corps. Une étude de l’Université Stanford indique en outre qu’un tel traitement contribue au soulagement de symptômes tels que la douleur, la nausée et la fatigue.

Examinez le lien entre le corps et l’esprit en profondeur. Voyez comment tout appui aux membres de PartenaireSanté favorise le bien-être psychologique et améliore la qualité de vie des Canadiens. Lisez la version intégrale du Rapport sur les maladies chroniques et la santé mentale de PartenaireSanté.

Soutenez cette cause au moyen d’un don bimensuel à PartenaireSanté, dans le cadre de la Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada ou d’une campagne de don des employés du secteur privé et faites un geste concret au cours d’une année.