Les aidants naturels qui s’occupent de patients atteints de la maladie d'Alzheimer sont plus sujets à la dépression, mais de l’aide est à leur portée

« La Société Alzheimer m’a donné le soutien et les outils dont j’avais besoin pour composer avec la maladie de mon mari. La maladie d’Alzheimer est terrible, mais il existe un organisme qui peut nous rendre la vie tolérable, voire agréable. »

De nombreuses personnes atteintes d’une maladie chronique ou grave souffrent aussi de dépression, tout comme leurs aidants naturels.

Comme le révèle PartenaireSanté dans son Rapport sur les maladies chroniques et la santé mentale, environ 20 % des aidants naturels qui s’occupent d’une personne atteinte de maladie chronique ont déclaré faire une dépression en raison de leurs responsabilités. Un grand nombre d'aidants naturels continuent de travailler pendant qu'ils s'occupent d'un proche. C’est le cas de Myra Conway.

Quant aux personnes qui prennent en charge un être cher atteint de la maladie d’Alzheimer, les statistiques indiquent qu’elles sont deux fois plus sujettes à la dépression que celles qui prennent soin d’une personne non atteinte de démence.

« Étant donné que la maladie d’Alzheimer touche la mémoire et la capacité de raisonner, entraîne des changements d’humeur et de comportement et amoindrit la capacité d’une personne à fonctionner, elle représente une charge colossale pour les aidants naturels, explique Eileen Dooley, chef de la direction de PartenaireSanté. Nos 16 organismes de bienfaisance reconnaissent le fardeau émotif qui accable les aidants naturels et ils leur offrent le soutien et les outils nécessaires pour alléger ce fardeau. »

Pour Myra, ce soutien s’est manifesté de diverses façons : vidéos contenant des conseils pratiques, suggestions par étapes sur une variété de sujets et groupes d’entraide qui peuvent répondre à des besoins précis, notamment offrir aux aidants un exutoire. « J’ai ri et pleuré avec les membres de mon groupe de soutien mensuel pour les conjoints de personnes atteintes de démence précoce. J’ai aussi reçu de l’information très utile tout au long de la maladie de Michael. »

L’arthrite est une autre maladie débilitante qui s’accompagne bien souvent d’irritabilité et de dépression. Tablant sur près de 70 ans d’expérience, la Société de l’arthrite aide les Canadiens à prendre leur maladie en charge et à profiter pleinement de la vie. Au fil des ans, la Société a rassemblé un recueil d’outils éducatifs et d’autogestion, qui comprend des ressources et des conseils pour composer avec la dépression et insiste sur l’importance de participer à des activités plaisantes. Parmi les outils, on retrouve également des babillards, un blogue du bien-être et un blogue Demandez à un expert ainsi que des cours en ligne. De plus, la Société a élaboré le projet Travaillez avec nous, un programme en milieu de travail offert en collaboration avec la Société des troubles de l’humeur du Canada et adapté aux employés atteints de dépression ou d’arthrite, à leurs employeurs et à leurs collègues.

La maladie mentale en milieu de travail coûte 51 milliards de dollars à l'économie canadienne chaque année, plus d'un demi-million de Canadiens s'absentant du travail chaque jour en raison de la dépression. Compte tenu de cette statistique, les outils et programmes comme ceux offerts par la Société Alzheimer du Canada aux employés qui s’occupent d’un proche atteint de démence et par la Société de l’arthrite du Canada aux employés aux prises avec la douleur arthritique chronique sont essentiels.

« Au travail, les conséquences peuvent être dévastatrices, ajoute Mme Dooley.

Les 16 organismes de bienfaisance du domaine de la santé membres de PartenaireSanté reconnaissent le lien entre la santé physique et la santé mentale. Collectivement, grâce aux dons recueillis en milieu de travail, nous aidons nos membres à améliorer la santé des travailleurs, à bâtir des collectivités et des milieux de travail plus sains et à fournir aux personnes comme Myra le soutien et les programmes dont elles ont besoin pour donner le meilleur d'elles-mêmes à la maison et au travail. »

Lisez la version intégrale du Rapport sur les maladies chroniques et la santé mentale de PartenaireSanté.

Les dons faits à PartenaireSanté représentent un appui aux conseils d’experts offerts par ses membres et contribuent à propager ce sentiment de compréhension et d'empathie qui aide l’esprit à aider le corps.

Soutenez cette cause au moyen d’un don bimensuel à PartenaireSanté, dans le cadre de la Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC) ou d’une campagne de don des employés du secteur privé, et faites un geste concret au cours d’une année.